Fiche technique 1ère partie

Projet24 

 

 Explications de la couverture :

Utilisez du carton de récupération (celui que l’on trouve entre les packs de papiers imprimés dans les magasins de scrap … il est un peu plus rigide que la classique boite de céréales ; sinon du carton gris de cartonnage de 1.5 à 2 mm conviendra parfaitement).

 Projet1

Découpez 2 morceaux de 30 x 15 cm et marquez des plis à 22 et 25 cm en partant de la gauche, selon le schéma suivant :

Sans titre-1Vous obtenez : 22 cm (fond)  - 3 cm (charnière) - 5 cm (rabat).

 

Placez les 2 couvertures tête bêche :

Projet2

 

Collez (avec une colle forte ou un double scotch efficace ;o) le rabat (5 cm) d’une couverture contre le fond de l’autre :

Projet3

 

Face à vous, le devant de la couverture, à votre gauche, la charnière de l’album, à votre droite, la charnière de retour avec le rabat, et au fond, le dos de votre album.

 

Pour décorer les charnières, utilisez une vieille carte routière : avec  la banalisation des GPS, ces cartes sont bien souvent délaissées, demandez autour de vous,  ou fouillez dans les brocantes, on en trouve de très belles plus ou moins anciennes … Si vous en avez une de la région où vous partez en vacances, c’est encore mieux ;o)

Découpez une bande de 15 cm de haut et d’environ 20 cm couvrant la charnière gauche largement de chaque côté. Déchirez les bords verticaux. Faites de même pour la charnière intérieure gauche et droite. Avant de les coller, découpez selon vos mesures le papier Bazzill noir pour couvrir le devant  et le dos de la couverture avant, le dos de la couverture arrière ainsi que la charnière + rabat avant (intérieur et extérieur). Ensuite collez par-dessus la carte routière.

 Projet4

Projet5

 Projet6

Projet7

 

Voilà ! La base de votre road book est terminée !

*******************

Il manque un peu d’embellissements …

 Pour travailler la couverture plus facilement fermez là avec une pince, afin de maintenir le rabat sur le devant.

 Projet1

Je trouvais ma carte routière un peu trop « pétard » j’ai donc assourdi sa teinte en passant un peu d’encre blanche Prima en étalant au doigt pour un effet plus fondu. Adaptez cette étape en fonction des coloris dominants de votre carte.

 Projet2

Votre road book va partir en congés avec vous, il sera forcément un peu malmené pendant le voyage, alors autant rester dans l’esprit « usé » en ajoutant quelques tâches réalisées avec un tube de Distress Stain Peacock Feather, parfaitement assorti au papier Simple Story du kit.

3 « splash » plus tard, et voilà la couverture semble déjà avoir un peu de vécu … ;o)

 Projet3

 Attachez le charm métal « appareil photo » sur le devant de l’album en créant 2 tours de couverture avec un lacet noir (bobine en vente chez notre suédois favori, mais en fouillant dans vos tiroirs vous devriez trouver de la récup ;o), perforez un cercle dans une chute de Bazzill noir pour faire ressortir le charm sur le fond de carte et nouez le tout.

Projet4

 Vue entière de la charnière de gauche (les perforations pour relier les pages vous seront expliquées lors du prochain tuto) :

Projet5

 

Dans le kit vous trouverez des feuilles de Bazzill lisses et épaisses.

Découpez un morceau de ce papier, en utilisant de l’encre Distress Peacock Feather et Pumice Stone, ainsi qu’un tapis Téflon, créez des fonds colorés irréguliers, qui serviront pour imprimer des motifs ou perforer des embellissements.

 Projet6

Petit rappel technique : poser de l’encre Distress sur votre tapis silicone, pschittez généreusement de l’eau, poser votre papier en le tapotant et séchez le rapidement au pistolet à chaleur, recommencez autant de fois que souhaité. Vous pouvez aussi l’asperger de quelques gouttes d’eau pure et sécher à nouveau.

Votre fond est prêt pour des impressions personnalisées et uniques (tampon In Spirit Tendresse).

 Projet7

 

Le mot « destination » :

J’ai collé un morceau de papier teinté à la Distress sur une bande de double face Lilly Pot’colle puis découpé le mot avec le die Kesi’art Destination.

Projet8

Le mot se découpe et se colle parfaitement sans bavure ;o)

Placez-le sur le rabat avant droit de la couverture et complétez le titre avec les lettres de l’alphabet contenu dans le kit.

Projet9

 Le tag : 

Imprimez partiellement le tampon Florilèges Design Belle petite journée FH113040  avec l’encre Floricolor Réglisse (le motif du bas et le contour ligne + pointillés).

Imprimez une 2nde fois uniquement le motif « bannière » (avec la pointe de l’encreur ou un feutre Floricolor Ébène) sur un coin du papier Simple Story diagonales bleues.

Découpez le motif bannière et le coller en 3D sur le motif original.

Encrez la découpe « Road book » en médium contenue dans le kit avec l’encre Floricolor Réglisse (ou la recharge), laissez sécher ou accélérez le séchage avec un pistolet à chaleur.

Coller la découpe sur le haut vide du tag (utilisez du Glossy Accent ).

Nouez un ½ nœud avec le ruban twill turquoise du kit.

Découpez un mini cœur de la même forme que le motif du tampon dans une chute du papier Simple Story turquoise (entre 2 cercles blancs) et collez-le en 3D.

  Projet10

Découpez les chevrons en tissu DamedeKit (petit tutoriel filmé ICI) et collez-les sur la gauche du tag.

 Projet11

 Astuce : pour une jolie finition, j’ai encré les bords des chevrons avec l’encre Réglisse. Ainsi  on ne voit pas la tranche blanche du tissu !

 

Décoration de la tranche et attache du stylo :

Fixez le feutre dans le road book pour ne pas le perdre ou le chercher partout au moment de rédiger le journaling ;o) Vous pourrez glisser 1 ou 2 stylo avec cette technique. Récupérez (ou à défaut achetez en mercerie) un morceau d’environ 30 cm d’élastique noir rond (dont le diamètre passe dans les trous du gros bouton du kit). Mesurez le centre de votre charnière de droite. Positionnez le gros bouton blanc contenu dans le kit. Marquez les emplacements des 4 trous avec un crayon fin. Perforez en décalant la perforation sur l’extérieur de chaque trou (trop rapprochés ils fragiliseraient le carton et l’élastique déchirerait les interstices ; sur la photo, les points noirs correspondent aux trous du bouton).

 Projet12

 

Glissez l’élastique dans ces trous en « cousant » le bouton au dos de la charnière et en laissant 2  boucles à l’intérieur de la charnière.

 Projet13

Il faut obtenir 2 boucles horizontales (du diamètre approximatif du stylo) et nouer l’élastique à l’intérieur de la charnière (sécurisez le nœud en glissant un point de colle liquide au moment de tirer sur le nœud) :

Projet15 

 Conservez la chute d’élastique pour plus tard.

Projet16

Astuce : pour vous aider, je vous donne « le sens » à suivre, car j’avoue m’être un  peu arraché les cheveux, alors autant vous évitez des essais fastidieux ;o) Considérez que le dessin ci dessous représente les trous de la charnière vus de l’extérieur (sous le futur bouton) face à vous.

Sans titre-2

Commencez par l’extérieur : enfilez l’élastique dans le bouton 1er trou en haut à gauche, passez dans le trou « bleu », puis ressortez en laissant une boucle à l’intérieur de la charnière, rentrez le fil dans le trou « orange » de l’intérieur vers l’extérieur, passez dans le bouton trou en haut à droite, passez dans le bouton trou en bas à droite, passez dans le trou « vert »,  laisser cette extrémité à l’intérieur de la charnière, récupérez l’extrémité du  fil opposé et le rentrer dans le trou du bouton en bas à gauche et le passer dans le trou « rouge » puis nouer à l’intérieur les 2 extrémités en ajustant la longueur des boucles.

 

 Vous pourrez glisser un stylo comme ceci :

 Projet17

Ou même 2, en séparant 1 boucle pour chaque stylo, sur la photo ils sont inclinés mais dès qu’on ferme l’album ils se positionnent verticaux ;o)

Projet18 

 

Projet19 

 

Décoration de la charnière droite :

Imprimez le tampon In Spirit Tendresse ou un autre motif de fanion sur du papier teinté avec de la Distress Pumice Stone, découpez, découpez un mini rectangle dans un papier teinté avec de la Distress Peacock Feather et collez le pour cacher le mot « tendresse » peu adapté au thème.

Collez un morceau de masking tape contenu dans le kit sur du papier blanc et découpez un fanion.

Perforez un petit cercle dans une chute de Bazzill noir et posez un mini brad blanc, collez le tout.

 Projet20

 Astuce : utilisez une perforatrice carrée pour découpez la pointe du fanion facilement et symétriquement.

Projet21 

 Attache du marque page :

J’ai choisi d’utiliser le tag transparent contenu dans le kit comme marque page de mon album, relié avec le reste d’élastique noir (peut être remplacé par de la ficelle, une chainette métallique, un ruban …) à la charnière de gauche. Marquez le milieu de la charnière de gauche, à environ 1 cm du haut, perforez un petit trou. Placez de la colle liquide dans le creux d’un gros brad blanc, nouez l’élastique autour du brad en le collant le plus haut possible, puis posez votre brad sur la charnière.

Projet22 

 L’élastique est prêt à être relié au marque page (expliqué dans le prochain tuto ;o)

 

Fermeture du rabat :

Coupez en 2 la pastille velcro autocollante LillyPot’Colle contenu dans le kit.

Marquez le centre en haut et en bas du rabat intérieur de la couverture de fond (rabat de droite).

Décollez UNE pellicule de la pastille et positionnez chaque moitié en haut et en bas du rabat.

Décollez la 2nde pellicule et fermez le rabat : les 2 moitiés de pastille sont automatiquement bien positionnées face à face. Patientez quelques instants avant d‘ouvrir délicatement (je me suis aidée d’une lame pour la première ouverture) afin que la colle prenne bien. Ensuite ouvrez et fermez normalement votre album, le velcro est très solide !

 Projet23

Et voilà ! Votre couverture est terminée.

Vous pouvez la personnaliser la avec la destination de vos vacances …

J’espère que cette première partie vous a plu …

Mercredi je vous explique la réalisation des pages intérieures.

Bon scrap !!!

Is@ de Belley