Une feuille ? Oui…mais pas seulement…

sandrarea2sem43facebru

Voici une page réalisée avec le tampon Aspen Leaf d’Hero Arts (C4285), qui de prime abord ne ressemble à rien de plus qu’une feuille…

J’ai donc choisi de mettre l’accent sur les possibilités liées à l’utilisation partielle de ce motif :

Variation créative n°1 : Utiliser seulement des moitiés de feuilles pour réaliser un encadrement festonné.

sandrareasem43detail4bru

La forme arrondie de la feuille se prête particulièrement à ce type d’usage et pour réaliser ce cadre, il vous suffit d’imprimer votre feuille 36 fois avec 18 feuilles d’une couleur et 18 feuilles d’une autre couleur pour créer une alternance visuellement plus « accrocheuse ».

Les feuilles doivent ensuite être découpées à 1mm du bord puis encrées sur un côté, toujours le même, à savoir celui qui ne sera pas occulté par le cadre central.

Vous fixerez ensuite vos feuilles tout autour de votre page, à environ 3mm du bord, en conservant une orientation identique pour chacune d’elles.

Très facile à réaliser, cette transformation de la feuille en feston a de nombreuses variantes. Vous pouvez en effet varier la taille de l’encadrement en réduisant le nombre de feuilles et par exemple encadrer seulement une photo.

Vous pouvez aussi occulter une plus grande partie des feuilles de manière à affiner l’impact visuel du cadre.

Vous pouvez enfin ne faire qu’une simple bordure horizontale ou verticale.

Variation créative n°2 : Découper uniquement les nervures de la feuille.

Il s’agit là d’une opération un peu délicate à réaliser au cutter ou aux ciseaux de précision.

Après découpage de vos nervures, le « squelette » ainsi obtenu pourra être superposé sur une feuille de couleur différente et vous y ajouterez éventuellement du glossy pour le mettre en valeur et lui apporter de la brillance. Vous pourrez l’utiliser en conservant le côté imprimé ou le côté uni (voir carte « To a very special friend »).

Autres variations :

fixer vos feuilles en réalisant une couture sur la nervure centrale, puis apporter du relief en ajoutant de la mousse adhésive sous les deux parties de feuille, de part et d’autre de la couture.

transformer la feuille en pétale de fleur de poinsettia en l’imprimant à plusieurs reprises sur du papier rouge clair et rouge foncé.

Réaliser une empreinte dans de

la pâte Fimo

et s’en servir comme embellissement : les nervures étant très marquées, le résultat sera du plus bel effet. Vous pouvez utiliser de la pâte de couleur en mélangeant éventuellement plusieurs coloris à tendance automnale, ou bien utiliser une pâte neutre (blanc, beige) que vous pourrez ensuite peindre ou colorer par exemple avec des encres à alcool.

sandrareasem43detail5bru

Parallèlement à ces variations autour d’une feuille, je vous propose aussi un travail sur l’arrière plan de page, travaillé à l’aide de la technique du cache que nous aurons prochainement l’occasion de vous détailler sur cet espace créatif.

La première opération consiste à réaliser un ensemble de carrés et rectangles imbriqués et imprimés à la Stazon noire.

Chaque zone de « croisement » de formes est ensuite évidée au cutter afin de créer des petites fenêtres.

Le travail d’impression peut maintenant commencer : chaque partie de carré ou de rectangle non évidée est alors travaillée individuellement.

sandrareasem43detail3bru

Les traits de contour sont protégés avec des post-it puis le motif choisi est imprimé à l’intérieur de la zone dans trois tons : noir (Stazon), rouge (Adirondack Cranberry) et vert (Adirondack Lettuce).

Une fois toutes les zones « habillées », les traits de contours sont repassés au feutre Versamark pour créer un effet d’ombre, des strass transparents sont ajoutés ainsi que des morceaux de ruban noir à pois blanc, insérés dans des fentes réalisées au cutter et rabattus au dos de la page pour une meilleure finition.

Une fois la photo fixée, l’ensemble est monté sur un carré blanc de taille identique, avec de la mousse double face pour mettre en valeur les fenêtres.

sandrareasem43detail1bru

sandrareasem43detail2bru

Un embellissement imprimé (feuilles, citrouille, etc.) est ensuite placé dans chaque fenêtre, l’ensemble est ensuite fixé sur un carré orange légèrement plus grand, lui-même monté sur la page rouge à festons.

Deux des fenêtres vont permettre de réaliser le titre et le journaling sous forme de tags à tirettes.  Deux rectangles de papier blanc préalablement imprimés avec le texte de votre choix  et munis d’une tirette en ruban vont être glissés entre le carré vert supérieur et le carré blanc ; vous pourrez ainsi faire apparaître votre journaling caché en tirant simplement vos tags vers le haut ou vers la gauche.

sandrareasem43detail5bru

Matériel utilisé :

Tampons Hero Arts:

Aspen

Leaf (C4285), set Artistic Leaves (LL222), Play Print (E4786), Fairy Fern (A3635), Delicate Leaves (C4785), Oak Leaf Flourish (G4832), Grinning pumpkin (A4284), One leaf (C2742), Swirly Dot Border (F4784), Leaf (B4381), Love You (B4589)

Papier : Bazzill rouge (Pomegranate), vert foncé (Dark olive), vert clair (Green tea), orange (Dark Tangerine), blanc (Brilliant white), noir (Dark Corduroy)

Encres : Stazon noire, Adirondack Cranberry, Adirondack Lettuce, Colorbox chalk Charcoal (Assortiment Chocolate and Blueberries)

Autres : Feutre Versamark, mini brads orange American Crafts, Strass clear Hero Arts, mega brad Bazzill Basics Pear, ruban grosgrain 19mm noir et vert à pois blancs